To do list ZD #2 Les dix objets à refuser pour limiter sa production de déchets

Voilà un mois que je vous ai proposé la première to do list pour se lancer dans l’aventure zéro déchet à Valence ! Avez-vous relevé le défi ? Quelles sont vos impressions ?

Aujourd’hui, voici d’autres astuces pour continuer à réduire vos déchets. Pour les mettre en pratique il faudra vous entraîner à refuser poliment, à dire non sans gêne.

 Alors même si vos refus sont mal compris ou mal perçus, rappelez-vous que dire non aux déchets c’est dire oui à une vie meilleure : plus saine, plus durable, plus humaine.

Ainsi, ce mois-ci je vous propose de traquer le déchet qui, insidieusement se glisse dans votre poubelle, sans que vous l’ayez toujours choisi.

Prêts ? Feu, partez !

1 ** Je refuse les sacs en plastique (et oui, il en reste encore !) : chez les amis, en balade, en courses, au jardin…

  • Je pense à prendre mon panier, un sac en tissu ou en papier et/ou j’en laisse toujours un dans le coffre de la voiture ou la sacoche de mon vélo

Economies pour ma poubelle : plastique
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

2 ** Je refuse les tickets de caisse (sauf si je pense devoir échanger mon achat)

  • Je trouve une autre façon de faire mes comptes (tenir un carnet de dépenses par exemple)

  • Je dis non aux achats impulsifs. Je réfléchis à mes achats (utilité coût, impact environnemental…)

Economies pour ma poubelle : papiers pas toujours recyclables
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

3 ** Je refuse les papiers alimentaires (au rayon fromage, boucherie ou pour les viennoiseries par exemple)

  • Je demande à être servi.e dans mon propre contenant : boîte type tupperware, bocal, torchon, emballages réutilisables, sac en tissu…

>> Cette démarche n’est pas toujours acceptée dans les supermarchés. Cependant, sachez qu’aucune loi n’interdit aux commerçants de vous servir dans vos propres contenants. Mais, pour éviter les refus (et manger plus sainement), il est préférable de vous tourner vers votre marché, vos coopératives de producteurs ou vos boutiques bio : ces commerçants sont généralement plus ouverts aux démarches alternatives que dans la grande distribution.

Economies pour ma poubelle : papier, plastique d’emballage
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

4 ** Je refuse les objets promotionnels

  • Ils flattent notre penchant pour l’accumulation mais se retrouveront tôt ou tard dans votre poubelle ! N’encouragez pas la production des ces objets publicitaires qui ont un très court cycle de vie et encombrent votre intérieur : stylos, casquettes, mugs, porte-clés…

Economies pour ma poubelle : plastique et autres matières non recyclables
Economie pour mon budget : refusez d’être la cible des publicitaires !
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

5 ** Je refuse les flyers et dépliants papier

  • Jetez un rapide coup d’œil et si l’information vous intéresse et que vous avez un smartphone : prenez le document en photo et rendez-le

  •  Si l’information ne vous intéresse pas : refusez poliment

Economies pour ma poubelle : papiers pas toujours recyclables
Economies pour mon budget : refusez d’être la cible des publicitaires !
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

6 ** Je refuse les porte-documents en papier lorsque je signe un contrat

  • A la banque ou chez votre assureur il vous est sans doute déjà arrivé de voir votre contrat soigneusement rangé dans un porte-document : il finira souvent à la poubelle. Voyez chez vous si vous avez déjà de quoi le ranger !

Economies pour ma poubelle : plastique, papier
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

7** Je refuse les porte-carte, porte-chéquier en plastique

  • Ces objets sont pratiques certes mais avant tout publicitaires : voyez si votre carte et votre chéquier trouvent leur place dans votre sac.

  • Si vous êtes bricoleur.se ou couturier.ère, lancez-vous !

  • Si vous avez quand même besoin de ces accessoires : pensez local et responsable.

Economies pour ma poubelle : plastiques non recyclables
Economie pour mon budget : refusez d’être la cible des publicitaires !
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

8 **Je refuse les cartes de fidélité

  • Il y a plusieurs raisons pour refuser (ou accepter) une carte de fidélité : Est-ce simplement une action commerciale ou bien un vrai avantage pour vous ? La carte en elle-même est-elle en carton ou en plastique ?

  • Si l’offre de votre commerçant est intéressante pour vous et que les points sont crédités sur un fichier informatique, demandez à en bénéficier sans prendre la carte en elle-même, vous donnerez simplement votre nom à chacun de vos achats.

Economies pour ma poubelle : plastique non recyclable
Economies pour mon budget : refusez d’être la cible des publicitaires !
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

9 ** Les imprimés publicitaires et les courriers publicitaires non sollicités

  • On rejoint le conseil numéro 1 de la to do list précédente mais c’est vraiment un geste essentiel pour commencer à dire non aux déchets :

    • Je me procure un autocollant stop pub à l’accueil de la mairie de Valence, du lundi au vendredi de 8 h à 18 h
      et le samedi de 8 h 30 à 12 h

    • Je le télécharge et je l’imprime moi-même en cliquant ICI

Economies pour ma poubelle : papier et carton
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

10 ** Je refuse les cartes de visite

  • Il paraît anodin ce petit bout de carton, et en plus il est recyclable ! Mais imaginez-le multiplié à des millions d’exemplaires… Comme pour les flyer : prenez-la en photo ou notez quelque part les éléments intéressant

  • Rappelez-vous que bien souvent, si un professionnel vous donne sa carte c’est que vous avez pu le rencontrer en vrai : c’est donc que vous avez probablement déjà ses coordonnées

Economies pour ma poubelle : papier
Economies pour mon budget : refusez (encore) d’être la cible des publicitaires !
Economies pour ma collectivité : frais de traitement des déchets

Alors prêts à relever ces petits défis ? Surtout, pas de panique, chacun doit adapter sa démarche à ses besoins, envies, moyens… Chaque situation est différente.

Chaque geste compte, même le plus petit.

1 thought on “To do list ZD #2 Les dix objets à refuser pour limiter sa production de déchets

  1. bonjour
    ici :
    – refus des sacs plastics , papiers alimentaire , flyers et papiers divers , les cartes de fidélité , les pub , parfois les objets promotionnels , cela dépend si cela peu faire plaisir à mes PETITES FILLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *