Savoir faire son yaourt sans four et sans yaourtière

Aujourd’hui je vous dis comment faire du yaourt en dépensant le moins d’énergie possible.

Pourquoi faire son propre yaourt ?

  • Parce qu’il est difficile de connaître la provenance du lait contenu dans les yaourts industriels.

  • Parce que les yaourts industriels sont moins bons au goût (c’est mon avis personnel, dans les yaourts maison je conserve la crème du lait, elle donne un super goût !)

  • Parce que les yaourts bio, « traditionnels », fermiers tous faits sont en général assez chers (là c’est surtout un ressenti hein, je n’ai aucune donnée fiable)

  • Parce que les yaourts du commerce, qu’ils soient dans des pots en plastique, en verre ou en terre génèrent des déchets pas toujours recyclables. Et que même recyclable, un déchet pollue et coûte de l’argent.

  • Parce que c’est facile et rapide de faire son yaourt

Combien ça coûte ?

  • 0,50€ pour 1 yaourt fermier au lait cru (que j’achète à une coopérative de producteurs : la Ferme Maubourg) ou 0€ si j’ai gardé un peu de mon précédent yaourt

  • 1€ pour 1 litre de lait cru que j’achète à la ferme école du Valentin mais que je pourrais aussi acheter dans un distributeur automatique, une boutique bio ou une coopérative de producteurs

  • quelques centimes pour l’énergie qui amènera le lait à ébullition. Je n’ai pas fait de calculs sérieux, on peut cependant s’amuser avec des calculateurs en ligne (attentions, ils donnent rarement la source de leurs données et leurs méthodes de calcul.Les résultats sont donc à prendre avec du recul, pour se donner un ordre de grandeur)
  • Soit moins de 2€ pour environ 8 yaourts au lait cru, faits à partir d’ingrédients locaux et de qualité

 Ça prend combien de temps ?

  • Le temps de faire bouillir le lait (5 minutes environ), de le laisser refroidir (10 à 15 minutes voire un peu plus en été) et de le mettre à fermenter (2 minutes) : soit un peu plus de 20 minutes (le temps de faire le repas du soir en somme)

  • Le yaourt est prêt à manger 6 heures après

 

LES INGRÉDIENTS ET LE MATÉRIEL

  •  1 litre de lait entier/cru 

  • 1 yaourt au lait cru ou une grosse cuillère de votre yaourt précédent

  • 1 casserole bien propre

  • 1 thermomètre à rôti

  • 1 grosse cuillère bien propre

  • 1 petit linge (vieux t-shirt découpé), ou autre tissu

  • 1 bocal le parfait bien propre avec un joint

  • 1 bonnet et une écharpe si besoin (sisi)

LA RECETTE

  • Faites votre yaourt le soir, pendant que vous préparez le dîner

  • Versez le lait dans la casserole

  • Dès l’ébullition, avant que le lait ne se sauve, coupez le feu

  • Plongez le thermomètre, calez-le sur le bord de la casserole

  • Laissez refroidir le lait

  • A 45° pile, versez le lait dans le bocal

  • Versez le yaourt dans le lait en mélangeant très légèrement à la cuillère (ou bien versez une grosse cuillère de votre yaourt précédent)

  • Placez le petit linge sur le bocal et fermez le couvercle avec le joint (pour absorber la condensation et éviter de rendre votre yaourt trop liquide)

  • Déplacez tout doucement votre yaourt à un endroit où personne n’y touchera

  • Mettez-lui le bonnet et n’y touchez plus (au moins pendant 6 heures)

  • Le lendemain matin, mettez-le au frais

LES CONSEILS

  • 45° ni plus, ni moins (au risque d’avoir un yaourt liquide)

  • N’y  touchez pas pendant la fermentation

  • Au moment de déguster, servez-vous toujours avec une cuillère bien propre

  • Sachez qu’avec du lait demi-écrémé, ça fonctionne moins bien et c’est moins bon

  • Soyez fou-lle, mangez-le avec de la confiture, de la compote, de la crème de marron, du concombre, du miel, de la ciboulette, de l’ail, de la cannelle…

  • Servez-vous le premier quand vous commencez le pot car c’est là que vient se loger toute la crème ! 😉

 

Alors prêt-e à vous lancer ? 

4 thoughts on “Savoir faire son yaourt sans four et sans yaourtière

    1. C’est utile et pertinent puisque cette méthode a justement le gros avantage d’être moins énergivore qu’une yaourtière ou un four allumé pendant 6 heures, ainsi que le conseillent certaines recettes de yaourt. J’ajoute donc quelques pouillèmes… Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *