Des idées pour un Noël sans déchets

Cet article arrive un peu tard, j’en conviens ! Ceux qui me côtoient savent déjà que j’ai décroché un nouveau job, qui a pas mal bouleversé mon planning zéro déchet. Mais qui reste dans le thème puisque c’est dans une ressourcerie que je vais m’investir defaçon un peu plus pro.

Allez, sans plus attendre, je vous propose en vrac les idées auxquelles je pense, pour un Noël respectueux de nos trois maisons : notre corps, notre logement et notre planète.

Des idées comme cela il y en a des centaines que vous pouvez trouver sur internet. Ici, je vous donne juste un peu d’inspiration !

wp_20161201_003-1

Les incontournables cadeaux de Noël

Incontournables ? Vraiment ? Et si vous limitiez leur nombre cette année ? Pour limiter votre impact, pour les acheter de meilleure qualité et pour que vos proches en profitent vraiment. Voici tout de même quelques idées : il y en a pour tous les budgets. J’ai déjà essayé la plupart avec succès.

  • 1 panier garni de produits alimentaires ou cosmétiques locaux
  • 1 panier garni de produits alimentaires ou cosmétiques faits maison
  • Des livres sur le sujet de la réduction des déchets si vous sentez que vos proches sont dans l’attente de conseils : rendez-vous dans la Médiathèque si vous ne savez pas quoi acheter
  • Des cosmétiques éco-responsables : j’en ai testé quelques uns de la marque Pachamamai
  • Une gourde Qwetsch en inox
  • Un vêtement éthique
  • Une série DVD achetée d’occasion ou téléchargée : offrez-la sur clé USB dans une jolie boîte faite maison
  • De la musique sur une clé USB
  • Un bon pour : un spectacle, un concert, un soin, un ciné, un restau, un we (organisé par vos soins)…
  • Un kit zéro déchet : lingettes, sacs à vrac…
  • Un objet convoité, d’occasion : la Bon Coin est votre ami ! Notez que les enfants ne seront pas fâchés d’avoir un jouet d’occasion si vous leur expliquez votre choix et si vous donnez toute votre créativité dans l’emballage du cadeau 😉

Pour emballer tout ça ?

Vous n’en n’avez pas marre de la montagne de papier cadeau kitch après la passage du gros bonhomme rouge ? D’autres jolies solutions existent !

  • Utiliser des matériaux de récup’ : jolis papiers cadeaux, jolis emballages (papier de soie des chaussures par exemple), jolis tissus récupérés, belles images dans les revues…
  • Tester la méthode furoshiki 

On passe à table ?

Là encore, si on choisissait moins mais mieux ? Le repas sera-t-il plus convivial si vous prévoyez à manger pour 20 alors que vous êtes 5 ?

  • Planifiez vos repas de fêtes à l’avance
  • Faites une liste de courses et respectez-la
  • Fuyez les supermarchés et leurs montagnes de produits en promo et couverts de paillettes
  • Allez plutôt faire le marché, rencontrez vos producteurs locaux, découvrez votre coopérative de producteurs, votre AMAP, votre Ruche qui dit Oui : c’est le moment de faire le plein de bon produits de chez vous
  • Prenez le temps de faire un maximum de plats vous-même : vous régalerez vos convives, vous serez fièr-e de vous et vos repas seront sans doute plus sains
  • Et pourquoi ne pas réduire un peu les produits d’origine animale ? Les produits animaux ont un impact négatif sur la santé de notre planète et de nos corps.Vous manquez d’inspiration ? Moi en ce moment j’aime assez le blog de Mélanie : Le cul de poule

C’est jouable, non ?

Omar Khayyam

D’après ma propre expérience et d’après les témoignages que j’ai pu récolter sur la toile, l’engagement en faveur du Zéro Déchet s’accompagne souvent d’une remise en cause profonde de nos habitudes de vie, de nos projets, de nos aspirations personnelles. Je sais aussi qu’elle apporte son lot de doutes, de frustrations, de confrontations, inhérentes à tous les changement de vie. Aussi, pour nourrir ces réflexions j’ai décidé de puiser cette fois-ci dans la poésie d’Omar Khayyam, poète persan du XIIème siècle, auteur de très jolis Quatrains.

(NB la Perse est l’actuel Iran)

En voici quelques passages, rien que pour vous…

Tu n’as pas aujourd’hui de pouvoir sur demain; l’anxiété du lendemain est inutile.

Si ton cœur n’est pas insensé, ne te soucie même pas du présent ;

Sais-tu ce que vaudront les jours qu’il te reste à vivre ?

***

Le ciel et l’enfer sont en toi.

***

A cette minute même, comprend donc que tu t’es point comme ces herbes qui reverdissent après avoir été  cueillies.

***

Limite tes désirs des choses de ce monde et vis content.

***

Nous avons, dans la pauvreté, découvert de grandes richesses.

***

Suppose que tu n’existes pas et sois libre.

Inspirant, non ?

Conférence de Béa Johnson à Lyon, le 8 juin 2016

Après avoir lu le livre de Béa Johnson, Zéro Déchet, j’ai appris avec plaisir qu’elle donnait une conférence à Lyon. Ni une, ni deux, je réserve un aller-retour en covoiturage via le site de blablacar. Le covoiturage est un mode de déplacement que j’utilise depuis plusieurs années. Jusqu’à présent, tous mes trajets se sont très bien passés, que je sois conductrice ou passagère.

Crédits : blablacar.com

Je profite de cet article pour vous rappeler les nombreux bénéfices du covoiturage :

– Economies sur le prix de vos déplacements

– Economies de carburant et donc de ressources naturelles, de pétrole notamment

– Economies d’émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère

Mais également :

– Un trajet à papopter, qui passe donc plus vite !

– Des rencontres sympathiques, touchantes, amusantes

– Des découvertes culturelles : musiques, langues

– Un échange multi-générationnel : le covoiturage est maintenant pratiqué par des personnes de toutes les tranches d’âge

Mais revenons à la conférence 🙂

Si vous n’avez pas lu le livre de Béa Johnson, c’est un bon moyen de comprendre rapidement sa démarche et d’écarter d’éventuels préjugés.

Si vous l’avez lu, c’est un bon rappel de vos engagements en faveur du Zéro Déchet. J’ai trouvé intéressant également d’observer l’attitude de Béa Johnson, face aux sceptiques notamment.

En effet, la confrontation avec les sceptiques et la promotion de ce mode de vie auprès de mon entourage s’avère être une de mes principales préoccupations. Les déchets venant des amis ou de la famille sont souvent accompagnés de bonnes intentions ou de traditions très ancrées (les cadeaux de Noël par exemple). Ils sont donc nettement plus difficiles à faire diminuer. On se heurte ici aux convenances.

Les conférences de Béa Johnson sont gratuites, et vous trouverez toutes les dates sur son site, ICI exactement.

Et vous ? Avez-vous lu son livre ? L’avez-vous entendue en conférence ?